philippeherlin.com le site de PHILIPPE HERLIN
Accueil / Contact




Philippe Herlin
Finance : le nouveau paradigme
Comprendre la finance et l'économie avec Mandelbrot, Taleb, ...
EYROLLES, avril 2010

208 pages, 22 euros
> Ce livre a été repris et développé dans Repenser l'économie

Dans toutes les librairies et sur Eyrolles, Amazon, FNAC, Chapitre

Amazon Canada, Amazon UK

En eBook surVirginMega, immatériel.fr, Numilog, iTunes


> 'Prix Spécial du Jury' du 24e PRIX TURGOT décerné le 12 avril 2011, le plus important prix pour un livre d'économie







Prix :
> 'Prix Spécial du Jury' du 24e PRIX TURGOT décerné le 12 avril 2011, le plus important prix pour un livre d'économie
Le prix spécial du Jury revient à Philippe HERLIN pour son ouvrage « Finance, le nouveau paradigme » qui pour Christine LAGARDE «….marque une capacité assez exceptionnelle de vulgarisation d'une problématique d'actualité et très complexe, la maîtrise des risques financiers…..»
- 180 ouvrages sur la ligne de départ
- Programme de la manifestation
- Composition du jury
- La photo de la remise des prix
- Vidéo de la cérémonie : présentation de mon livre (1h01'35''-1h09'35''), annonce du Prix par Christine Lagarde (1h54'24''-1h55'15''), remise du Prix (1h58'55''-2h01'20'')

Dans les médias :
> Cité dans Les Clés du futur de Jean Staune en 2015 (photo)
> cité dans l'ouvrage de référence Finance d'entreprise de Pierre Vernimmen
> Dans Finance de marché le 6 septembre 2011
> Interview dans eFinancialCareers.fr le 1 juillet 2011
> Vidéo "Parole d'expert" de Xerfi le 30 mai
> "Un ouvrage remarquable et didactique à lire par tous" dans Echanges de février 2011, la revue de la DFCG, l'association des directeurs financiers et de contrôle de gestion
> Interview sur Canal Académie le 16 janvier
> Publication d'un article sur Mandelbrot dans Alternatives économiques (spécial Marchés financiers, décembre 2010)
> "La postérité de Benoît Mandelbrot", dans La Tribune du 20 octobre 2010
> 16 octobre 2010 décès de Benoît Mandelbrot, "Parmi ses disciples, figurent Philippe Herlin et Nassim Taleb" (Next Finance)
> Dans Next Finance, site leader de l'actualité de la finance
> Un article dans Analyse financière, la revue de la Société française des analystes financiers (sfaf.com)
> Une page entière dans L'Agefi Suisse du 25 juin 2010
> Un article de l'Institut économique Molinari
> En vidéo sur Enquête&débat
> "une "introduction à Mandelbrot" tout à fait passionnante" Alternatives économiques, juin 2010
> "ouvrage intéressant car il évoque de manière assez claire les nombreuses critiques dont la théorie financière classique a fait l'objet" Le blog des professions financières, par la DFCG
> Parmi la "Sélection d'ouvrages incontournables" de la Revue Banque
> Parmi la sélection des livres à lire de Private Equity Magazine
> Invité au Libre journal des contribuables le 11 mai
> Dans Le Cri du contribuable
> Dans La Tribune du 30 avril
> "un ouvrage hautement recommandable" Vincent Bénard dans Objectif Liberté
> "Le livre du mois" pour EasyBourse
> "un excellent ouvrage de vulgarisation financière, très clair, très pédagogique" Expression Libre
> Une interview vidéo du site unmondelibre.org
> Sélectionné dans "la bibliothèque du financier" d'avril 2010 du Club Finance HEC
> Ouvrage sélectionné par math-fi.com, un des sites de références sur la finance et les mathématiques
> ACDEFI, CFO-News, EduBourse, Observatoire de l'immatériel parlent du livre


4e de couverture :

Changer de paradigme pour retrouver une croissance durable

« La finance est devenue folle » clame-t-on partout, souvent avec raison, mais aussi avec fatalisme. Que faire ? On ignore souvent que le mal a été diagnostiqué depuis longtemps, en premier lieu par le mathématicien français Benoît Mandelbrot, l’inventeur des fractales, puis par d’autres esprits iconoclastes tel Nassim Taleb, le découvreur des « Cygnes noirs ».

Philippe Herlin revient dans ce livre sur la naissance de la finance moderne et ses développements jusqu’à nos jours, pour mettre en lumière les erreurs de ce modèle. À partir de nombreux exemples – et d’une relecture originale du jeu du Monopoly ! –, dans une approche claire et accessible, il montre que le paradigme actuel doit être totalement repensé.

Cette révolution copernicienne de la finance devient urgente : la gestion de l’entreprise a également été « contaminée », et la crise perdure, sans réelles perspectives de redémarrage. Dans ce contexte de financiarisation excessive, une approche « fractale » de la finance et de l’économie ouvre la voie à un développement économique soutenable, porteur de croissance et d’emploi.

Préface de Bernard Marois, Président du Club Finance HEC

Philippe Herlin est chercheur en finance et chargé de cours au Conservatoire national des Arts et Métiers. Il publie régulièrement des tribunes dans différents médias économiques, et est l’auteur de Théorie des marchés financiers : revenir aux concepts fondamentaux (Club finance HEC, 2008).


Sommaire :

Prologue : le virage d’Obama

Petit détour par le Monopoly

Chapitre I : La naissance du modèle classique de la finance

Qu’est-ce que ça vaut ?

Retour sur un illustre inconnu : Louis Bachelier (1870-1946)

La formidable postérité de la courbe de Carl Friedrich Gauss

L’efficience des marchés

Markowitz et la théorie du portefeuille

Sharpe et le Medaf

Le modèle Black & Scholes et les options

Un contexte historique porteur

Chapitre II : Le cataclysme du 15 septembre 2008 : un bug dans le modèle ?

La crise de 2008 n’aurait pas dû arriver !

Les hypothèses discutables du modèle classique

Où l’on retrouve la mémoire : l’invalidation de la courbe de Gauss

Les modèles continuent d’être utilisés et rafistolés…

Alors pourquoi la crise de 2008 a-t-elle eu lieu ?

Chapitre III : On n’a pas écouté Mandelbrot !

Qu’est-ce que les fractales ?

La dimension fractale des cours de bourse

Le domaine des lois de puissance

Loi de puissance versus loi normale

La courbe de Gauss n’est qu’un hasard d’approximation

Chapitre IV : L’entreprise contaminée par la finance gaussienne

Les fonds propres ont un coût… et il est déterminé par le Medaf !

Le « WACC » imposé à l’entreprise

Les options réelles

Les effets pervers de la financiarisation de l’entreprise

Une dangereuse sous-estimation des risques

La course à la rentabilité des fonds propres

La tyrannie du WACC ?

Bref retour historique : du capitalisme entrepreneurial au capitalisme actionnarial

Fair Value : le coup de grâce ?

Chapitre V : La finance fractale

Il faut voir les marchés financiers autrement

Mieux mesurer le risque avec les lois de puissance

Ajustement des lois de puissance et interprétation

Les erreurs d’analyse à éviter

La finance comportementale

Peut-on encore faire des prévisions ?

Les pistes de Mandelbrot pour l’avenir

Taleb : « Maximisez votre serendipité ! »

Le « portefeuille de Taleb »

Chapitre VI : L’entreprise fractale

Le critère d’analyse déterminant : scalable/non scalable

La voie de la richesse

Quelle structure optimale pour l’entreprise ?

Chapitre VII : Notre avenir : « économie zombie » ou croissance durable ?

Mondialisation et scalabilité

Du « modèle Wall Mart » à « l’économie zombie » ?

Les menaces latentes

Régulation et croissance durable

Épilogue : la fin du capitalisme ?


Les sources bibliographiques